jeudi 20 juillet 2017

Au bonheur des dames


Octave Mouret affole les femmes de désir. Son grand magasin parisien, Au Bonheur des Dames, est un paradis pour les sens. Les tissus s'amoncellent, éblouissants, délicats, de faille ou de soie. Tout ce qu'une femme peut acheter en 1883, Octave Mouret le vend, avec des techniques révolutionnaires. Le succès est immense. Mais ce bazar est une catastrophe pour le quartier, les petits commerces meurent, les spéculations immobilières se multiplient. Et le personnel connaît une vie d'enfer. Denise échoue de Valognes dans cette fournaise, démunie mais tenace. Zola fait de la jeune fille et de son puissant patron amoureux d'elle le symbole du modernisme et des crises qu'il suscite. Zola plonge le lecteur dans un bain de foule érotique. Personne ne pourra plus entrer dans un grand magasin sans ressentir ce que Zola raconte avec génie : les fourmillements de la vie.


Roman
626 pages
(Lu en Audio)


** ** ** ** ** ** ** 

Tout d'abord, merci à AUDIBLE, sans qui je n'aurais JAMAIS pu commencer et encore moins finir ce roman.

Vous l'avez compris, je rattrape mes classiques, mais mon DIEU, que Zola blablatte ! J'ai rarement vu autant de mots pour décrire une écharpe ou un étalage, c'est impressionnant. Bref, l'auteur est bon, mais, définitivement, je ne le lirai jamais qu'en audio ! Mes yeux n'y tiendraient pas.

Maintenant, attaquons le vif du sujet. Car, je critique, je critique, mais, au final, et je le répète, grâce au live audio et à la narratrice absolument excellente qui a donné de la vie au roman, j'ai été jusqu'au bout... et j'ai ADORE !

Le roman décrit vraiment l'émergence des grands magasins avec justesse, et, au-delà de tout cela, les personnages décrits - surtout le personnage féminin - sont bien construits et attachants. J'ai beaucoup aimé Denise, dans son entièreté, jusqu'au bout. J'ai aimé son histoire d'amour existante mais ne la définissant, j'ai aimé ce que l'auteur en a fait et comment sa résistance l'a transformée pour le mieux.

Evidemment, cette histoire était noyée souvent par de nombreux passages sur la description de ventes et d'achalandage, mais heureusement, pas que. Les difficultés des petits commerces ont également bien été transcrites, dans leur justesse, leur gravité et leur aspect dramatique. Ce livre raconte l'arrivée du changement, sa nécessité mais son prix, tout autour d'une petite histoire d'amour, qui, on l'aime ou on ne l'aime pas, nous guide tout au long de l'histoire et nous aide à aller jusqu'au bout.

Bref, contre toute attente, malgré un style très très lourd, j'ai adoré ce roman pour ce qu'il met en avant : la naissance des grands magasins, ses avantages et inconvénients, l'arrivée destructice et salvatrice du changement dans le coeur des hommes et des femmes, en somme. De plus, l'histoire d'amour qu'a rajouté l'auteur avec justesse donne une touche humaine à cet ensemble, et qui nous donne envie de poursuivre la lecture. Toutefois, au vu du style lourd et pénible par moments, je conseille cette lecture en Audio.


4.5/5
.....

Et vous, vous l'avez lu ?
Quel est votre avis ?



Si vous voulez découvrir ce livre audio via l'offre d'essai Amazon, 
N'hésitez pas à cliquer sur l'image de gauche, ou sur celle de droite si vous êtes déjà membre premium.


    



mardi 18 juillet 2017

Masse critique VOYAGEUSE


À 18 ans, Kanyin vient de terminer son lycée avec brio et ne tient plus en place à l’idée d’entrer enfin à l’université.
Toutefois, lorsque sa mère lui annonce qu’elle doit passer ses vacances au Bénin, auprès de son père, sa bonne humeur s’évapore. Ce dernier étant constamment accaparé par son métier de chirurgien, la jeune fille s’attend à deux mois d’ennui et de solitude.
Elle ne prévoyait certainement pas retrouver un vieil ami d’enfance dans une situation plus qu’inattendue : dans le coma.
Et elle s’attendait encore moins à ce qu’en le touchant, elle se retrouve projetée dans un endroit des plus étranges…

Roman
246 pages



** ** ** ** ** ** ** 

Coucou les ami(es) !

Je me permets ce post exceptionnel, pour vous présenter mon tout dernier ouvrage : VOYAGEUSE, sorti le 12 JUILLET 2017 dernier, et qui participe au concours LES PLUMES FRANCOPHONES 2017 organisé par AMAZON.

Pour espérer gagner le prix des lecteurs, il faut cumuler un maximum de ventes et de commentaires d'ici fin Août au mieux. Aussi, je propose une masse critique de cet ouvrage, pour ceux et celles que ça intéresse, bien sûr !

Comment participer ?
- Pouvoir lire en epub ou en mobi
Je ne pourrai malheureusement pas faire d'envoi papier cette fois :/
- Pouvoir publier une chronique a minima sur Amazon sous 5 semaines
- Poster le lien de son blog en commentaire pour signifier que vous êtes intéressés OU envoyez moi un MP sur Facebook @imaneyitayoauteur :)
Je vous demanderai votre email si votre blog m'intéresse en retour, histoire de vous envoyer le fichier numérique.

Si vous ne pouvez/voulez pas participer, je vous joints le lien du livre (cliquez sur l'image en bas) pour que vous puissiez le découvrir ou vous le procurer :
- en numérique à 2,99€ (prix spécial concours)
- à 11,90€ en papier (prix définitif)

Je vends également des versions papier depuis mon site internet, mais depuis le Canada... pensez donc à calculer les frais de port vers votre destination si vous êtes intéressés(es) par cette option.

Bisous !



jeudi 13 juillet 2017

Maybe someday


À 22 ans, Sydney a tout pour être heureuse : des études passionnantes, le mec parfait, Hunter, et un superbe appartement en coloc avec sa meilleure amie Tori. Jusqu'au jour où elle apprend que ces deux êtres qui lui sont le plus chers lui cachent un secret impardonnable... Sydney décide alors de tout plaquer. Elle se rapproche de plus en plus de Ridge, son mystérieux voisin. Elle vibre lorsqu'il lui joue ses magnifiques mélodies à la guitare sur son balcon. Mais chacun a ses secrets, et Sydney va découvrir ceux de Ridge à ses dépens. Ensemble, ils vont comprendre que les sentiments qu'ils partagent ne leur laissent pas le choix dans leurs décisions.



Roman
480 pages
(Lu en Audio et en VO)



** ** ** ** ** **
Désormais, en cliquant sur la photo du livre, vous pourrez tomber sur la page d'achat Amazon. Si vous achetez via ce lien, ça me rapporte un petit quelque chose ! Merci !
** ** ** ** ** **

Voici une romance qui a fait parlé d'elle et que j'ai enfin lue !

Je dois dire que j'ai été agréablement surprise. Je m'attendais à un truc bien chiant et bien ro-rose, mais j'ai bien aimé en fait ! Cerise sur le gâteau, le triangle amoureux n'est pas lourd ici. J'ai aimé aussi le fait que le personnage masculin soit sourd, ça change et nous permet d'aborder des thèmes plus profonds. Cela renforce évidemment le rôle de la musique dans cette histoire, et cela lui donne une dimension plus intense, plus vivante, plus réelle.

En tenant compte de tout cela, on ne peut que croire en leur amour, si beau et si tragique par bien des aspects. Le petit secret à la fin aussi apporte sa touche de douleur au lecteur.

J'ai donc aimé. 

À un détail près : étrangement, je ne me suis pas attachée au personnage féminin. Je ne sais pas si c'est dû à la voix de la narratrice qui était douée mais parfois agaçante (surtout quand elle s'entrainait à contrôler sa respiration en présence du héros -- je trouvais ça too much, surjoué ou surfait), mais en tout cas, le personnage féminin et moi sommes restés à distance respectable d'émotions. J'ai par contre bien accroché au personnage masculin.

En conclusion, une romance sympa que j'ai bien aimé. Le rapport à la surdité et à la musique est ici bien employé et représente un vrai plus dans cette histoire. Seul bémol, je n'ai pas pu accrocher au personnage féminin et la voix de la narratrice du livre audio m'a parfois agacée. Autrement, belle lecture :-)


4/5
.....

Et vous, vous l'avez lu ?
Quel est votre avis ?



Si vous voulez découvrir ce livre audio via l'offre d'essai Amazon, 
N'hésitez pas à cliquer sur l'image de gauche, ou sur celle de droite si vous êtes déjà membre premium.


    



mardi 11 juillet 2017

Un air de liberté [Partenariat]




Lorsqu'elle rencontre le beau Bryce, la jeune comtesse Carolyn Fabre des Aiglefins ne se doute pas à quel point sa vie va se trouver bouleversée.
Dans un royaume meurtri, qui aura assez de courage pour détrôner le cupide Lord Bertram de la Nuée d’Étourneaux et retrouver la princesse légitime dont la trace a été perdue pendant vingt ans ?

Une fantasy victorienne pour toutes celles et ceux qui rêvent d'amour et d'aventure.


Roman
Environ 230 pages


** ** ** ** ** **

Je remercie l'auteur pour ce service presse, découvert sur le super site de mise en relation auteurs-bloggeurs : simplement.pro :)

Tout d'abord, attendez-vous à vraiment être immergé dans l'univers du roman. L'ambiance Steampunk est parfaitement bien retranscrit, à tel point qu'on ne se focalise plus sur les détails du texte. On s'imagine parfaitement bien le décor, les dialogues, les personnages. L'auteur a vraiment bien retranscrit son univers, avec ses petits détails : marchés autorisés et noirs, type de personnages, type de ville, etc.

Ensuite, les personnages sont relativement crédibles, certains plus que d'autres, mais je ne peux pas dire que cela soit un problème. On les définit facilement, certains plus caricaturaux que d'autres mais toujours intéressants, excepté le personnage de la princesse que j'ai trouvé lisse.

Quant au rythme, point auquel je tiens tout particulièrement (vous le savez, si vous me suivez), c'est là que le bas blesse. L'histoire commence vingt ans avant son dénouement, et est parsemé de petites interludes pour faire passer le temps en attendant le réel début de l'intrigue. La scène du début qui introduit deux personnages principaux n'a pour moi pas d'utilité dans l'intrigue, elle aurait pu ne pas être racontée (ou alors raccourci d'au moins 4 fois et mis en prologue). Car, du coup, il faut arriver à 25% du roman pour que l'intrigue soit lancée, ce que je trouve problématique. Ensuite, les années s'écoulent assez brutalement, sans réellement mention. On prend 20 ans dans tout le roman, car les héros repoussent constamment l'affrontement final. Et, quand on arrive à la conclusion (qui a été assez rapide finalement), on se dit qu'ils auraient réellement pu agir avant.

En gros, ce rythme inégal a malheureusement ralenti dans ma lecture. J'ai dû m'y reprendre à plusieurs fois pour avancer, me demandant constamment quel était le point central du roman. Je précise toutefois que j'ai quand même passé un bon moment. Et, il faut le dire, les deux histoires d'amour restent intéressantes. En gros, il s'agit d'une lecture sympathique, mais sans plus.

En conclusion, un roman steampunk qui dresse un univers intéressant et immersif, des personnages tout aussi sympathiques et attachants, mais qui pêche par sa structure déséquilibrée, ce qui impacte le rythme et l'équilibre du roman. Il s'agit donc pour moi d'une lecture moyenne, que je recommande aux fans de steampunk et de romance, qui n'attachent pas autant d'importance que moi au rythme.


3/5
.....

Et vous, vous l'avez lu ?
Quel est votre avis ?

jeudi 6 juillet 2017

Americanah



«En descendant de l’avion à Lagos, j’ai eu l’impression d’avoir cessé d’être noire.» 

Ifemelu quitte le Nigeria pour aller faire ses études à Philadelphie. Jeune et inexpérimentée, elle laisse derrière elle son grand amour, Obinze, éternel admirateur de l’Amérique qui compte bien la rejoindre. 
Mais comment rester soi lorsqu’on change de continent, lorsque soudainement la couleur de votre peau prend un sens et une importance que vous ne lui aviez jamais donnés? 
Pendant quinze ans, Ifemelu tentera de trouver sa place aux États-Unis, un pays profondément marqué par le racisme et la discrimination. De défaites en réussites, elle trace son chemin, pour finir par revenir sur ses pas, jusque chez elle, au Nigeria.

Roman
685 pages
(Lu en Audio et en VO)


** ** ** ** ** **
Voici un genre de romans que je n'ai pas l'habitude de lire et que je n'aime pas lire en général, car ils ont souvent une tendance politique, humanitaire, ou trop analytique qui m'éloigne du divertissement.

J'ai fait une exception pour celui-ci, car j'adore l'auteur Chimamanda Adichie, dont je suis régulièrement les apparitions et les discours. Je l'ai d'ailleurs étudiée en école de commerce, en classe de "Management multiculturel". Autant vous dire que sa vidéo sur "The danger of a single story" s'y prêtait bien.

Quoi qu'il en soit, revenons à nos moutons.

Très vite, on découvre notre héroïne et son quotidien, ses pérégrinations, son histoire d'amour et son voyage aux US avec ses hauts et ses bas. On remarque vite qu'il contient pas mal de longueurs et que le scénario, en dehors de l'histoire d'amour est léger. MAIS, je mets un grand MAIS, j'ai ADORE ! 

Déjà, parce que je pense que la narratrice du livre audio est parfaite, juste parfaite pour ce texte. Elle imitait si bien les voix américaines, anglaises, nigérianes, etc, que je m'y croyais. Je ne sais pas si j'aurais tant aimé sans elle.

Ensuite, parce que je me suis très vite attachée à notre héroïne, que j'ai apprécié à aimer malgré ses quelques défauts, qui ne font que renforcer le sentiment qu'elle est vraie. J'ai eu cette impression qu'elle représentait l'image que je me faisais d'un être féminin ou masculin (peu importe) dans un monde où les inégalités de sexe n'existerait pas. Je me suis faite l'idée d'une personne d'un futur idéale, se posant toujours les bonnes questions, se laissant rarement aller aux codes de la société, se battant pour ses idéaux, faisant aussi d'énormes erreurs parfois pour se protéger.

J'ai aimé tout le passage sur son blog également, car elle y aborde des sujets intéressants, mine de rien. Tout le passage sur l'élection de Obama et la façon dont il a été traité était passionnant également. De même, en tant qu'immigrée sans doute, j'ai retrouvé beaucoup de similitudes dans mon propre parcours, mais là, les mots sont plus justes, la réalité plus claire. Ce n'est pas le même pays, mais ce sont les mêmes problèmes. La réalité de la couleur y est bien décrite ainsi que la façon dont on la découvre. Et, ce que j'aime par dessus tout, c'est qu'elle donne des conseils pour faire disparaître cette fausse distance.

En gros, ce roman souffre de quelques longueurs, d'un rythme lent et d'un manque de suspens et d'action, mais je l'ai adoré. Parce qu'il est bien écrit, parce qu'il parle de réalités d'une partie du continent Africain sans pour autant le dénigrer, parce que l'histoire d'amour m'a touchée, parce que l'héroïne aussi m'a touchée dans sa personnalité unique, parce qu'il n'y a pas assez de romans du genre dans la sphère internationale, et, enfin, parce que tout ce que j'aime dans les discours de Chimamanda Adichie, je l'ai retrouvé dans ce roman. J'adore, donc !



4/5
.....
Et vous, vous l'avez lu ?


Quel est votre avis ?

mardi 4 juillet 2017

Chroniques lunaires, T4


La Princesse Winter est admirée par le peuple lunaire pour sa grâce et sa gentillesse. Malgré les cicatrices qui marquent son visage, on dit que sa beauté dépasse de loin celle de sa belle-mère, la Reine Levana.

Winter déteste Levana et sait que cette dernière n'approuverait pas ses sentiments pour son ami d'enfance, le séduisant garde Jacin. Mais la jeune fille n'est pas aussi faible que le croit la reine et cela fait des années qu'elle a entrepris de contrecarrer les plans de sa belle-mère. Avec Cinder et leurs alliés, Winter pourrait même avoir le pouvoir de commencer une révolution et gagner une guerre qui sévit depuis trop longtemps.

Est-ce que Cinder, Scarlet, Cress et Winter seront à la hauteur pour battre Levana et enfin trouver la paix qu'elles méritent?

Roman
987 pages


** ** ** ** ** **

Dur dur de conclure cette série que j'ai tant aimé ! Vous le savez, j'ai adoré la série du tome 1 au tome 3, en passant par le hors série sur Levana. Je suis, comme on peut le dire, une fan des réécritures de contes et tout particulièrement de celle-ci. Et, avec toute l'attente derrière ce dernier tome, autant dire que je l'ai savouré...

Ce tome 4 est-il donc à la hauteur ?

Eh bien, après des débuts un peu difficiles car il fallait le temps de m'y remettre, je trouve que oui ! On y retrouve nos personnages préférées, même si un focus sur Winter est fait au début, ce qui justifie l'épaisseur de l'ouvrage. Après cela, on entre directement dans la rébellion, qui même si elle souffre de quelques longueurs, est parfaite telle quelle. J'ai aimé cette conclure, la mise en avant de la particularité de chacune de nos héroïnes, surtout Winter, la conclusion et le devenir de chacun de nos personnages, la fin du règne de Levana, les rebondissements tout au long du tome, le suspens, le rythme, les histoires d'amour... tout. À partir un petit bémol pour Kai que j'ai trouvé plus fade dans ce tome, je crois que j'ai juste... tout aimé.

J'avais d'ailleurs tellement peur que tout se finisse trop vite que j'ai étalé ma lecture sur plusieurs semaines, cent pages à la fois, car bien que j'ai envie de connaître la fin, j'en avais peur. Car, après, qu'y aurait-il ? La fin du voyage ? Quoiqu'il en soit, j'ai tourné la dernière page avec le sourire aux lèvres et ce dernier exemplaire a gracieusement rejoint ses confrères dans ma bibliothèque.

C'est donc sans surprise que j'annonce un 4e et dernier coup de coeur pour cette série qui tient désormais une place significative dans mon coeur. Non pas parce qu'elle a un côté si spécial que quiconque l'ouvrirait trouverait une sorte de paradis perdu, mais simplement parce que j'ai voyagé avec cette série, aussi loin que possible, avec des héroïnes fortes et intéressantes, vraies, faibles et fortes, amoureuses et déterminées, des personnages féminins auxquels je peux m'identifier, que j'ai ressenti chacune de leurs émotions et que je me suis battue avec elles, au confins même d'un univers dystopique et fantastique crédible et bien construit. Un seul mot pour conclure : j'aime !


5/5
.....


Et vous, vous l'avez lu ?
Quel est votre avis ?

lundi 3 juillet 2017

C'est lundi, Que lisez-vous ? #110

COUCOU !


On est lundi, donc je vous mets le petit résumé de mes lectures et visionnages de la semaine dernière, de celle en cours et de celle à venir :

---------------------------------


Livres (lus) 
+ Visionnages (série, dramas, mangas)









Lecture(s) en cours


  


  






Prochaine(s) lecture(s)




 





Voilà pour moi. Et vous qu'avez-vous lu et que lisez-vous ?

Bonne semaine !!!